Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-01-26T09:01:00+01:00

"Le testament d'Olympe" Chantal Thomas

Publié par agathe

Le testament d'olympe

 

 

Edition : Seuil

Parution : 2010
303 pages

 

 

Quatrième de couverture :

 

Nous sommes au milieu du XVIIIe siècle, pendant la désastreuse guerre de Sept Ans, sous le règne de Louis XV. Apolline et Ursule sont les héroïnes de ce récit. Elles sont nées à Bordeaux, dans un milieu très religieux. Le père, adepte de la Providence, s'adonne avec délices au bonheur de ne rien faire. La famille s'enfonce dans la misère. Ce dont Apolline s'aperçoit à peine, tandis que son aînée, animée par l'ambition et l'esprit de liberté, n'a qu'une envie : s'enfuir. Les sœurs se perdent de vue. Apolline est mise dans un couvent, puis devient préceptrice dans un château. Elle en sort pour retrouver sa sœur mourante et découvrir, à travers un manuscrit, le récit de ses aventures. Ursule, rebaptisée Olympe, a réussi à se faire emmener à Paris par le duc de Richelieu, le superbe gouverneur d'Aquitaine. Elle rêve de faire carrière au théâtre, mais Richelieu l'offre à Louis XV, qui l'installe à Versailles dans sa petite maison du Parc-aux-Cerfs. Un brillant destin de favorite s'ouvre à elle... Comme Les Adieux à la Reine, ce roman est le fruit d'une alchimie entre érudition et fantaisie. On plonge dans une époque, ses couleurs, ses odeurs, ses rites, et dans un monde dominé par l'étrange duo que forment le duc de Richelieu, le plus célèbre libertin de son siècle, et le roi Louis XV, habité par le goût de la mort, le désir des femmes et le sens du péché.

 

 

 

Mon avis :

 

L’écriture est simple et délicate, ce qui adoucit le sujet du roman : le traitement réservé aux femmes sous Louis XV.

Le roman est divisé en deux parties. C’est d’abord Apolline qui prend la parole, puis Ursule par le biais de son testament.

Nous découvrons alors les errements d’une pauvre fille dans les rues, sa volonté de devenir quelqu’un, d’approcher « les grands » de ce monde, son moyen d’y parvenir et quel a été son traitement par la suite.

C’est assez effrayant de voir avec quelle prétention les hommes de la cour se comportaient à cette époque et le peu d’intérêt et de respect qu’ils accordaient aux femmes.

Louis XV notamment avait une vie débauchée et multipliait  les maîtresses  d’une façon surprenante!

C’est avec tristesse que nous  suivons Ursule, alias Olympe, jusqu’à ses derniers jours, qui arriveront bien rapidement…

J’ai été très touchée par ce livre vraiment très bien écrit. C’est un doux mélange entre roman et érudition qui me plaît. Tout en me liant d’affection avec ces deux sœurs j’ai pu découvrir ce qu’était la condition de la femme sous Louis XV, et la vie de certains de la cour, entre péché, luxure et mensonge.

Je recommande vraiment ce roman !!

 

 

Voir les commentaires

commentaires

silvi 16/02/2011 20:13



je viens d'en achever la lecture, très beau roman, fort d'émotions et riche de références historiques



agathe 19/02/2011 08:22



Je viens d'emprunter Les adieux à la reine de la même auteur. Il a l'air d'être très bien aussi!



Delph 26/01/2011 13:43



J'ai beaucoup aimé "les adieux à la reine" du même auteur et celui-ci est dans ma wish-list.



agathe 26/01/2011 20:29



Je pense que je vais le louer à la bibliothèque. Merci pour l'info!



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog