Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-07-02T00:00:00+02:00

Zombi - Joyce Carol Oates

Publié par agathe

 

 

zombi

 

 

Editions : Stock

Parution : Mai 2011

224 pages

 

Quatrième de couverture :

 

Il pose bien un peu problème à son professeur de père, et à sa mère – qui l'adore – mais ni l'un ni l'autre ne croient une seconde à l'accusation d'agression sexuelle sur un mineur dont il est l'objet.

Il est un cas pour le psychiatre-expert auprès des tribunaux chargé de le suivre, qui se sent néanmoins encouragé par la nature toujours plus positive de ses rêves et sa franchise à en discuter.
Il est le plus exquis et le plus attentif des garçons pour sa riche grand-mère de moins en moins capable de lui refuser quoi que ce soit.
Il est le plus vrai et le plus abominablement terrifiant des tueurs-psychopathes jamais imaginés dans un roman dont on se demande par instants comment l'auteur a pu trouver les mots pour l'écrire.

 

Mon avis :

 

 

Le personnage qui parle s’appelle Quentin P.

Nous ne connaîtrons jamais son nom de famille. Quentin a grandi dans une famille américaine bien sous tous rapports. Le père, professeur d’université, la mère au foyer, la grande sœur sans problèmes…

Cependant, lorsque Quentin commence à parler, à raconter son histoire dans ce livre, on se rend compte qu’il parle et se comporte de la manière la plus bizarre qui soit. Il vient d’être inculpé pour agression sexuelle et l’on entre dans le vif du sujet dès les premières pages !

Le problème de Quentin P. est des plus graves. Il apparait à la lecture que, même si son père essaie de prouver son innocence, Quentin a déjà fait beaucoup de mal…

Les détails se font de plus en plus nombreux et l’on entre dans la tête de Quentin grâce à sa manière de raconter. Ces détails sont des plus sordides. Des plus glauques. Des plus insoutenables par moments.

L’idée de Quentin est aussi simple que son esprit peut l’être : Il veut se créer un « Zombi ». Avoir un jouet. Un personne qu’il pourra maîtriser,  qu’il pourra diriger, qui lui obéira au doigt et l’œil et qui lui aidera à assouvir tous ses (nombreux) fantasmes…



Joyce Carol Oates entre dans l’univers de la perversité, de la maladie mentale, du fantasme sexuel le plus inavouable. Et elle le fait bien.

Il faut pouvoir supporter tous les détails qui composent l’esprit tordu de Quentin et il est parfois difficile de s’imaginer que c’est une femme d’une soixantaine d’années qui tient la plume…


Un ouvrage qu’il peut être parfois difficile de lire si l’on n’est pas habitué au monde des pervers sexuels, pédophiles, tueurs psychopathes… Et dire que tout tient dans un seul personnage…

Du grand art si l’on a le cœur bien accroché !

 

Meri à la librairie Dialogue pour cette lecture surprenante et à Jérémie qui m'a aidé à faire cette chronique!!

 


Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Caro 05/07/2011 09:12



J'ai prévu de lire Les chutes de Oates. Mon 1er livre de cette auteur! Zombi a l'air d'être très "dur" à lire. Je ne sais pas si je tenterai.



agathe 07/07/2011 10:23



Je suis allée sur ton blog, apparemment tu l'as commencé et il a l'air de te plaire!



pom' 03/07/2011 11:28



j'adore les sujets de ces romans, elle gratte au plus noir de la nature humaine mais elle s'égare aussi parfois dans des longueurs inutiles, je trouve.



agathe 03/07/2011 15:49

C'est le seul que j'ai lu d'elle pour le moment mais il m'en reste 3 dans ma P.A.L. : Les chutes,Viol une histoire d'amour et La fille du fossoyeur . J'espère qu'ils sont moins durs parce que celui-ci est vraiment à la limite du supportable...

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog