Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-06-15T09:05:00+02:00

Venenum - Charlotte Bousquet

Publié par Agathe

 

 

Venenum

 

 

Editions : Gulf Stream

248 pages

Avril 2012

13,90 euros

 

Hiver 1650. René Descartes meurt, officiellement d’une pleurésie. Mais Jana, sa pupille, connaît la vérité : il a été empoisonné. Par qui ? Et surtout, pourquoi ? Y a-t-il un lien entre son assassinat et la mise à sac de l’imprimerie où ses derniers écrits devaient être imprimés ? Et que contiennent les lettres codées qu’il lui a confiées ? Poursuivie par d’implacables tueurs, Jana n’a d’autre solution que fuir et trouver au plus vite le destinataire de ces courriers. Escortée par Conrad van Vries, ancien soldat au service de la France, Jana se lance dans une course éperdue qui, d’Amsterdam à Paris, la mènera au plus près des cercles du pouvoir, au coeur d’un complot dont le cardinal Mazarin pourrait bien être l’instigateur !

 

 

Mon avis est plutôt mitigé sur ce roman.

L’intrigue est bonne : nous sommes plongés au cœur du XVIIème siècle et accompagnons Jana dans son enquête pour retrouver qui est derrière l’assassinat de son tuteur, René Descartes. Elle est imprégnée des pensées de son maître et j’ai aimé les quelques passages où ses réflexions reprennent les principes du philosophe, car cela est fait de manière simple et accessible.

Jana est une jeune fille libre, qui n’hésite pas à aller contre les conventions. Ainsi, pour échapper à sa condition de femme et mener son enquête comme bon lui semble, elle n’hésite pas à se travestir et devenir Jan, ce qui lui vaudra de se retrouver dans des situations assez délicates !

L’enquête est plutôt bien menée et le lecteur est plongé dans une ambiance sombre, celle d’une France en plein conflit avec l’Espagne. Nous retrouvons des personnages historiques du monde politique ou culturel, tels que Mazarin ou Cyrano de Bergerac et d’autres sont sous-entendus, comme Marivaux ou Molière.

Mais quelques passages m’ont déplu : les combats et duels sont beaucoup trop présents et sont décrits parfois pendant plusieurs pages, ce qui m’a très vite lassée…

De plus, le suspens n’est pas vraiment présent. A aucun moment je n’ai senti de tension liée à l’enquête et j’ai trouvé cela bien dommage.

Néanmoins, c’est un roman très bien écrit, et le lecteur est très vite imprégné de la langue de l’époque, de l’atmosphère, de la manière de vivre en générale. Les annexes sont très intéressantes et je conseille à qui n’est pas familier de Descartes, de les lire avant de commencer le roman. Ces annexes auraient d’ailleurs pu être accompagnées d’un lexique des termes de l’époque pour étoffer le dossier car tout le monde n’est pas spécialiste du langage du XVIIème !

Merci aux Agents Littéraires et aux éditions Gulf Stream pour cette découverte! 


 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Freelfe 17/06/2012 23:29


Le résumé me tente pas mal mais ton avis me met sur mes gardes. A voir donc =)

June 15/06/2012 15:04


Quel dommage ... la couverture faisait tellement envie ! 

Agathe 18/06/2012 18:54



Elles sont souvent trompeuses, ces couvertures!!



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog