Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-10-25T07:16:00+02:00

Une femme fuyant l'annonce - David Grossman

Publié par agathe

 

 

une femme fuyant l annonce

 

Ora, une femme séparée depuis peu de son mari Ilan, quitte son foyer de Jérusalem et fuit la nouvelle tant redoutée : la mort de son second fils, Ofer, qui, sur le point de terminer son service militaire, s’est porté volontaire pour « une opération d'envergure » de vingt-huit jours dans une ville palestinienne. Comme pour conjurer le sort, elle décide de s’absenter durant cette période : tant que les messagers de la mort ne la trouveront pas, son fils sera sauf. La randonnée en Galilée qu’elle avait prévue avec Ofer, elle l’entreprend avec Avram, son amour de jeunesse, pour lui raconter son fils. Elle espère protéger son enfant par la trame des mots qui dessinent sa vie depuis son premier souffle, et lui éviter ainsi le dernier. 

À travers le destin bouleversant d’une famille qui tente à tout prix de préserver ses valeurs et ses liens affectifs, l’auteur nous relate l’histoire de son pays de 1967 à nos jours et décrit avec une force incomparable les répercussions de cet état de guerre permanent sur la psyché des Israéliens, leurs angoisses, leurs doutes, mais aussi la vitalité, l’engagement, et l’amour sous toutes ses formes.


 

L'histoire commence dans un hôpital déserté. Seuls Ora, Ilan, Avram et une infirmière arabe qui passe ses nuits à pleurer, se trouvent à l'intérieur. Ils ne se sont jamais vus mais ne tarderont pas à devenir inséparables. Une belle amitié se noue sur fond de guerre Israëlo-Palestinienne.

Nous retrouvons ensuite Ora,une trentaine d'années plus tard. Elle est séparée d'Ilan, le père de ses enfants et Ofer, un de ses fils, part pour la guerre. Commence alors un périple dans le seul but (apparent) d'éviter les messagers qui lui apprendront que son fils est mort. Car ils vont venir, elle le sait...

Elle part alors avec Avram sur les routes de Galilée...

A travers l'histoire et la géographie d'Israël, nous suivons une mère qui se bat pour garder les liens avec ceux qu'elle aime, qui s'interroge sur le sens de la vie, et met ainsi en reflief les grands sujets de notre siècle : la maternité, l'amitié, la guerre Israëlo-Palestinienne, la mort...

 

C'est un roman ambitieux que nous propose David Grossman, cependant, sa densité m'a effrayé et je n'ai pas pris autant de plaisir que je ne le pensais... Certains passages m'ont semblé inutiles et m'ont vite ennuyée... Dommage...

 

 

Merci à la libraire Dialogues  pour cette (lourde et épaisse!) découverte!


Voir les commentaires

commentaires

mimi 25/10/2011 09:18



Un livre que j'ai envie de lire depuis  un bout de temps. J'attends d'avoir vider ce qui urge, et je m'y mettrai en me laissant le temps de le lire.


Je lirai avant, un autre titre de l'auteur, moins épais



agathe 26/10/2011 10:39



C'est sûr que niveau épaisseur, là, on est gâtées!!



Hélène Choco 25/10/2011 08:51



Une lecture en demi-teinte pour toi? Tu n'es pas emballée?



agathe 25/10/2011 09:29

En demi-teinte oui... J'avais envie d'avancer dans l'histoire mais c'était beaucoup trop lent... Et beaucoup trop dense...

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog