Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-03-10T08:05:00+01:00

Le syndrome de glissement - Elisabeth Laureau-Daull

Publié par agathe

 

 

le syndrome de glissement

En choisissant Les Mouettes, une maison de retraite de la banlieue parisienne, Madame Julienne, 85 ans, espérait finir sa vie sereinement. Or, ce n’est pas le cas. Elle découvre aux Mouettes le tragique ordinaire des maisons de retraite et, malgré sa révolte et sa vitalité, elle se sent peu à peu niée, gommée, piégée. Impuissante face à sa vieillesse et celle des autres pensionnaires, elle décide néanmoins d’entreprendre un journal, où elle consigne par le menu les détails de leur vie quotidienne qui, peu à peu, les enferment dans l’infantilisme et les privent insidieusement de toute liberté d’action ou de pensée. Cet acte d’écriture l’aide à garder l’espoir. Mais les découvertes qu’elle y fait sur elle-même et l’histoire de sa vie la perturbent profondément. À l’heure des bilans, c’est l’obsession d’une autre vieillesse, celle d’Adélaïde, sa grand-mère tant aimée qui se fait jour. S’engage alors un bras de fer entre elle et l’administration. Julienne prendra la tête d’une fronde qui secouera un moment les pensionnaires. Mais le combat est inégal. Julienne s’épuise, se laissant aller à ce syndrome de glissement qui semblera avoir raison d’elle.

 

 

Julienne a 85 ans. Sans famille et sans ami, elle décide de s'installer dans une maison de retraite afin de finir ses jours dans un endroit tranquille où l'on s'occuperait d'elle.

Mais très vite elle va se rendre compte que considérée comme inutile aux yeux de la société, elle n'aura plus aucune liberté. Des heures sont imposées pour tout déplacement, toute sortie, les pensionnaires sont assommés par des médicaments pour qu'il soient le moins "agités" possible et ne demande pas trop d'attention au personnel. Infantilisée, Julienne ne supporte pas cette situation et comprend alors qu'elle va devoir lutter pour ne pas plonger dans un état végétatif. Elle décide donc d'écrire. Ecrire son quotidien dans cette maison de retraite, mais aussi son passé, les souvenirs qu'elle a de sa grand-mère, de sa mère... C'est un moyen pour elle de ne pas sombrer, de na pas être atteinte du "syndrome de glissement", qui fait qu'une personne en bonne santé se laisse aller et dépérit très rapidement. Mais tout ne se passera pas comme elle l'avait prévu... Le directeur n'est pas d'accord pour la laisser écrire sur ses conditions de vie dans la maison de retraite, les infirmières l'infantilisent, voire lui manquent de respect... Julienne se laisse donc glisser, malgré sa volonté de rester vaillante.

 

J'ai beaucoup aimé ce livre, très marquant, et j'y pense souvent depuis que je l'ai terminé.

La vieillesse et les maisons de retraite sont des sujets souvent traités et ce roman fait ressortir une réalité souvent cachée, qui fait froid dans le dos. Aucune maltraitance physique ici, mais une violence morale qui anticipe la Fin, c'est effroyable!

Je vous déconseille de le lire si vous n'avez pas la pêche car il met tout de même un sacré coup au moral!

 


Merci à Newsbook pour ce partenariat!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

commentaires

Enigma 17/03/2012 15:29


Je pense que cela doit être un très beau livre

agathe 20/03/2012 10:25



Oui, un livre qui "chamboule"!



Candice 14/03/2012 19:03



Bonjour



J'ai eu l'idée de mettre en place un nouveau rendez-vous sur mon blog : "La tentation du week-end".



 



Le concept : Toute la semaine, jusqu'au samedi 18 heures, les bloggeurs souhaitant participer devront m'envoyer par mail le lien vers une de leurs chroniques (attention, cette chronique devra
obligatoirement avoir été écrite dans la semaine !) Cette chronique devra obligatoirement contenir : les informations principales du livre, le résumé (de votre création), votre avis, l’image de
couverture, et au choix, un élément convaincant : soit un passage du livre qui vous a particulièrement plu, soit une création de votre choix (photo, vidéo… tout est permis !) qui retranscrira par
exemple l’atmosphère du livre, ou le thème principal… Le choix est vaste ! Le but : me tenter. En effet, je choisirai la chronique qui m'aura le plus convaincue, et je la publierai sur mon blog
le samedi soir ou le dimanche matin.



 



Cet évènement a débuté dimanche, vous avez donc jusqu’à samedi inclus pour m’envoyer votre participation



 



N’hésite pas à  te rendre sur mon blog pour en savoir plus et/ou y participer !



 



Merci d'avance

clara 11/03/2012 18:42


Je viens juste de lire un avis plus mitigé...

agathe 12/03/2012 09:00



Je n'ai pas lu d'autres avis encore...



Pierre 10/03/2012 21:22


Moi aussi j'ai beaucoup aimé ce livre mais j'ai trouvé quand même un humour discret qui fait bien passer cette histoire qui nous attend peut être... Et puis, il y a ce sentiment de révolte très
revigorant...

agathe 11/03/2012 09:36



C'est vrai, mais au final la révolte ne sert pas à grand chose, c'est ça qui fait rager...



amaryllis 10/03/2012 09:41


Il a l'air super, pas drôle mais le résumé et ton avis donnent envie d'en découvrir plus. 

agathe 11/03/2012 09:35



Alors tant mieux! 



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog