Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-10-25T07:10:00+02:00

Le dernier stade de la soif - Frederick Exley

Publié par Agathe

 

le dernier stade de la soif

 

 

Editions Monsieur Toussaint Louverture,

Février 2011, 448 pages

 

 

Frederick Earl Exley (1929-1992) est à la fois unique et emblématique. Unique, car il habitait un univers étrange, et n'obéissait à aucune règle, excepté les siennes; emblématique car, en écrivain américain typique, sa légende s'est faite sur un seul livre. Inédite en France, l'inimitable "autofiction" de Frederick Exley, Le Dernier stade de la soif, est considéré comme un classique depuis sa première publication en 1968.

 

Je tiens à remercier Libfly et les éditions Toussaint Louverture, grâce à qui j'ai pu découvrir ce roman, qui indéniablement restera pour moi un indispensable à avoir dans sa bibliothèque!

En tout premier lieu, le livre est magnifique : couverture épaisse, dessin en relief, papier de très belle qualité. C'est un plaisir d'avoir ce livre entre les mains!

Quant au récit, il s'agit de la biographie romancée de l'auteur. Frederick Exley est un homme en marge de la société américaine des années 50.  Le Rêve américain? Très peu pour lui! Fan de l'équipe des Giants et imbibé d'alcool la plupart du temps, Exley retrace les grandes lignes de sa vie. Des ses séjours en hôpital psychiatrique, à ses rencontres amoureuses, Exley fait le point, tout en nous offrant des digressions aussi cocasses que dérangeantes!

Exley illustre tout à fait l'homme dans sa médiocrité et sa déchéance. Sarcastique, il l'est constamment, tout en étant lucide sur lui-même et sur les autres et on ne peut que frémir face à la facilité avec laquelle il s'applique à détruire sa vie... 

Je tiens à souligner le remarquable travail de traduction fait par Philippe Aronson et Jérôme Schmidt! Leur plume est superbe!

Vous l'aurez compris, c'est un roman que je vous conseille très fortement. 

Il a désormais sa place dans le coin  "les indispensables" de ma bibliothèque, à côté de Voyage au bout de la nuit de L-F Céline (ceux qui me connaissent comprendront à quel point je l'ai aimé !).

 

 

 

      C'était certainement ça le rêve américain : ces joues roses, ces yeux d'un bleu profond, ces larges sourires dépourvus de chaleur et des regards sans gravité, incapables du moindre sentiment, des regards qui ne pouvaient même pas afficher un soupçon de perplexité. Mais ce n'était pas l'Amérique dont je rêvais. Je savais bien que mes prétentions intellectuelles et mes humeurs étaient irrémédiablement sombres, d'une noirceur teintée d'auto-apitoiement. Mais c'était mieux ainsi, car mieux valait vivre en martyr que de se vautrer dans la fange écervelée des ces mannequins en Technicolor.

 

***

Nous avions déçu nos familles par notre incapacité à fonctionner correctement en société ( une définition de la folie qui en valait bien une autre). Nos familles les yeux emplis de larmes et d'auto-apitoiement, avaient prié les médecins de nous donner à nouveau l'envie de redémarrer dans la bonne direction. Ces directions - une famille et une femme, un poste de vice-président et une Cadillac - variaient selon le terne aveuglement familial.

 

***

 


 

Livre lu dans le cadre de l'opération La Voie des indés, organisée par Libfly.

 

logo-libflybis


Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Aure 28/12/2012 12:25


Il est vrai que ton enthousiasme à décrire cette biographie donne vraiment envie de le lire. Maintenant que je ne suis plus en période de révision, je pense que je vais suivre tes actualités
"livresques" de plus près pour me remettre sérieusement et assidûment à la lecture, que j'aime tant. Merci pour ce beau blog Agathe.

Agathe 06/01/2013 22:52



J'espère que tu me tiendras au courant de tes prochaines lectures! Merci pour ton passage!



Hélène Choco 30/10/2012 10:58


(et le 1er commentaire après 4 mois de silence radio est pour... Agathe! )


Je suis ravie de trouver d'autres lecteurs enthousiastes sur Exley, je te rejoins tout à fait sur la qualité de l'édition, de la traduction, et la remarquable perspicacité de l'auteur.


Comme Agathe vous le conseille si justement : LISEZ ce livre, ce devrait être un classique de la littérature américaine!

Agathe 31/10/2012 21:50



Honorée d'être le première! et encore une fois, heureuse de te retrouver!!



amaryllis 26/10/2012 18:51


Je l'ai repéré à la biblio, il est dispo je vais y faire un saut assez rapidement, tu m'as convaincue. 

Agathe 31/10/2012 21:51



Ah! J'espère qu'il te plaira!



amaryllis 25/10/2012 23:09


Je n'en ai pas du tout entendu parler mais à te lire il a l'air super. Déjà c'est vrai que la couverture semble très belle, mais en plus pour le comparer à un grand classique de la littérature,
c'est dire. Je le retiens si je le croise à la biblio. 

Agathe 26/10/2012 07:20



Oh oui je te le conseille vraiment!!



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog