Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-01-19T09:06:00+01:00

"La vérité sur Gustavo Roderer" Guillermo Martinez

Publié par agathe

Gustavo.jpg

 

 

Edition : NIL

Parution : 2011

122 pages

 

 

 


Quatrième de couverture :


Qu’est-ce qui différencie une intelligence supérieure d’une intelligence extraordinaire ? Dans un café de Puente Viejo, gros bourg endormi d’Argentine, deux adolescents disputent une partie d’échecs. L’un d’eux est Gustavo Roderer, nouveau venu dans la ville ; l’autre est le narrateur, champion d’échecs de la région. Contre toute attente, Roderer gagne. Sans plaisir apparent, avec ce commentaire : « Les échecs, c'était juste une expérience ; un modèle. A un petit niveau, bien sûr ». Ce mélange de mépris et d'indifférence restera fiché comme une flèche empoisonnée dans l'orgueil de son adversaire. S’établit pourtant entre les deux adolescents une relation singulière, dépourvue d’affection, où s’affrontent leurs intelligences. Le narrateur, brillant élève bien inséré dans la société, rencontre partout le succès. Enfermé chez lui, incapable d’aimer, Roderer est dévoré par sa quête obsessionnelle d’une philosophie radicalement nouvelle. L'un est contraint de partir pour la guerre des Malouines, l'autre tâte des drogues pour développer ses capacités. Quand l’un mène une vie amoureuse épanouie, l’autre est en butte à l’incompréhension de tous et réduit au chagrin la jeune fille qui l’aime. Mais lorsque le narrateur croit triompher intellectuellement de Roderer et tenir sa vengeance, il ne fait que précipiter vers la mort son ennemi le plus accompli. S’interrogeant sur une préoccupation vieille comme l’humanité, l’intelligence, Guillermo Martínez élabore un récit d’inspiration borgésienne, mélange subtil et dérangeant de romanesque et de métaphysique.

 

 


Mon avis :


Avec ce court roman nous sommes plongés dans un récit complexe, à l’écriture fine et juste.

Deux adolescents s’affrontent lors d’une partie d’échecs. Le narrateur est sûr de gagner face à ce nouveau venu au village : Gustavo Roderer. Mais il se trompe et Gustavo gagne la partie non sans une certaine indifférence, en restant silencieux et lointain. S’en suit alors une amitié distante et intellectuelle. Ces deux jeunes garçons ne cesseront d'être en comptétition intellectuelle, chacun à leur manière : l'un de façon austère, enfermé dans son intellect, passant ses journées à lire, relire et discuter les ouvrages fondateurs de la pensée philosophique et mathématique, l'autre en vivant dans le réel", en observant son monde, en étudiant et en voyageant.

C'est un roman avec peu de personnage. Les deux principales figures féminines sont la mère de Roderer, exaspérée par le comportement austère de son fils, et Cristiana, la soeur du narrateur, éperdument amoureuse de Roderer.

Je vous conseille de lire ce petit roman.Très bien écrit, très psychologique. Certains passages me font penser au "Joueur d'échecs" de Stephan Zweig.

 

Je pense néanmoins qu’il faut avoir de vagues notions sur les règles du jeu d’échecs, sur certains ouvrages philosophiques et sur les mathématiques pour comprendre certains passages théoriques


Ce qui ne gâche rien : la couverture est belle et le papier utilisé d'une très belle qualité!

 

 

Merci à Livraddict et aux édition Nil pour cette belle découverte!

Voir les commentaires

commentaires

lili 02/02/2011 06:22



j'aime bien ton billet !



agathe 02/02/2011 09:15



Merci!



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog