Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-01-29T13:26:00+01:00

"Dans la tête le venin" Andrea H Japp

Publié par agathe

 

dans la tête le venin

 

Edition : Livre de poche

Parution : Novembre 2010

348 pages

 

 

 

 

Quatrième de couverture :


Dans la tête, le venin Diane Silver, l'une des meilleures profileuses au monde, exerce ses talents à Quantico, au FBI. Traquer les tueurs en série est devenu pour elle une affaire personnelle depuis que sa fille, Leonor, a été torturée et tuée par l'un d'eux. Yves, un flic français que Diane a formé aux techniques du profilage, peut-être son unique ami, lui a parlé de crimes commis en France avec une rare sauvagerie. Se pourrait-il qu'il existe un lien entre ces meurtres et ceux perpétrés au Mexique et à New York ? Peu à peu, un fil se noue entre ces diverses affaires, la traque d'un tueur de prostituées dans les rues de Boston et l'assassinat de Leonor. Mais quel rôle joue exactement le bizarre « stagiaire » que le FBI a imposé à Diane ? Diane va alors reconstituer le puzzle et remonter jusqu'au prédateur ultime...

 

 

Mon avis :

 

Ce roman est très original et vraiment bien fait. Je ne suis pas amatrice de roman policier et là je me suis vraiment régalée !!

Plusieurs personnages sont suivis durant toute l’histoire : la profileuse Diane Silver qui enquête sur le meurtre atroce de prostitués, son ami et collègue français Yves Guéguen, qui enquête sur l’assassinat de deux adolescents, Sara et Victor, mère et frère de l’adolescente assassinée.

Et là, on se dit que tous ses personnages ont un lien avec les crimes français et américains, et donc avec le tueur. Mais lequel !!!????

J’ai beaucoup apprécié entrer dans l’intimité et la psychologie de Diane. Elle est torturée par l’assassinat de sa fille commis par un serial killer et a sombrée dans l’alcool et la dépression. Nous nous retrouvons à travers ses pensées face à l’horreur de la nature humaine, aux vices et à l’égoïsme de l’homme, aux côtés sombres de l’être humain. Diane n’a plus aucune conscience morale, son but est d’attraper les tueurs en série, et ce par n’importe quel moyen…

Même si la résolution de l’énigme est un peu tiré par les cheveux, j’ai beaucoup aimé la fin du roman et j’ai été très surprise !!

On se laisse porter tout au long de cette enquête et la fin du livre est arrivée bien vite !!

 

Quelques passages :

 

p150. « Avouer, c’est s’absoudre. C’est également, parfois, polluer l’autre avec des regrets, des souvenirs qui ne lui appartiennent pas et qu’il n’a aucune envie de supporter. »

 

p 162. « La rage est plus simple, tellement plus confortable qe la souffrance, car la première a une fin. Pas la seconde. »

 

p164. «  C’est ça, l’humanité, Sara. Quelques sauveteurs contre une horde de prédateurs. »

 

Merci à Livraddict et aux éditions Livre de Poche. J’ai fait là une belle découverte !!

 

Voir les commentaires

commentaires

pimprenelle 03/02/2011 18:34



J'aime beaucoup les livres sur les serial killers! Je note celui-ci, on commence à le croiser pas mal sur la blogosphère!



Véro. 30/01/2011 21:19



Il me semble bien que c'est le second avis positif que je lis sur ce roman ... peut-être vais-je me laisser tenter !



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog